Accueil > Descente du Cher

Téléchargez
l'avant
programme




Téléchargez
le dossier
d'inscription





"Le cher fait comme moi : il s'allonge dans l'herbe et que passe le temps ! Son eau sans muscle affleure aux rives plates. Le Cher vit à la hauteur de jardins, de chèvres, de champs. C'est un fleuve sans ambition." Gilbert Cesbron.

Caractéristiques
Date :  02 et 03 Septembre 2017
Durée :  2 jours
La distance du parcours : 42 km.
Le parcours :
Samedi : Bléré - Bourré. Passage sous le château de Chenonceaux,
Dimanche : Bourré - Chisseaux
Les particularités :  6 écluses distantes de 3 à  5 km.
Les curiosités : Passage sous le château de Chenonceau.
Les bateaux : Yolettes et canoës doubles.
Location de sièges : Possible sur réservation.
L'hébergement : possibilité d'accueil le vendredi soir.
L'accueil : Organisation de l'hébergement et des repas par le COTS.
La sécurité : Chaque vague est accompagnée par bateaux d'assistance (chiens sauveteurs)
L'encadrement : 50 bénévoles sur les deux jours.
Les partenariats : les mairies de Tours, de Bourré, Angé, le Conseil Général d'Indre et Loire et le Conseil Régional  du Centre,  la Fédération Française d'Aviron, le syndicat du Cher canalisé, les amis du Cher canalisé.


Description touristique du parcours
Lorsqu'on participe à une randonnée dans le Val de Loire, on sait à quoi l'on peut s'attendre tant au plan des paysages que de la gastronomie. Là encore ce ne sont que châteaux, gentilhommières et manoirs dans un environnement paisible où fleuri le vignoble. Au terme du premier jour vous êtes invités à ramer sous les arches du château de Chenonceau, seul château dont les arches enjambent une rivière dans cette lumière du Val de Loire qui met en valeur le tuffeau. Le tuffeau étant cette pierre calcaire ayant servi à construire et valoriser tout ce que la région compte comme demeures royales ou seigneuriales jusqu'à la plus humble des maisons de vigne. Les cavités  issues des carrières ont été transformées en habitations troglodytes  comme dans la région de Montrichard. Si vous n'avez pas connu Diane de Poitiers, peut-être en sentirez vous le parfum ?


La randonnée
C'est une passion partagée : l'aviron. Les randonneurs sont accueillis par un petit déjeuner et sont pris en charge par l'organisation: répartition des hébergements, transfert des bagages, rapatriement des véhicules tracteurs et assistance à l'embarquement.
Le parcours du premier jour s'effectue sur une durée de 6 heures environ incluant la pause casse-croûte.
C'est ensuite le passage sous le château de Chenonceau et l'arrivée à Bourré où le parc à bateaux  permet d'entreposer la flotte des yolettes. Pour terminer direction vers l'hébergement, pour un repas en commun.
Après cette soirée et un repos réparateur, c'est le départ pour Civray, dernière étape avant Tours.
Pour conclure ces deux jours, c'est l'arrivée au COTS AVIRON pour un repas champêtre sous le chapiteau accompagné par une ambiance musicale.
Gageons que ces deux jours donneront envie aux randonneurs de revenir en Touraine, le jardin de la France où il fait bon vivre.


L'environnement  touristique
Pour ceux qui accompagnent, ou si vous désirez prolonger votre séjour, tout un environnement propice à une plongée dans l'histoire et dans la culture régionale vous attend :

  • Suivre le cher en vélo, par le chemin de halage,
  • La visite des châteaux environnants comme Amboise ou Blois,
  • Un détour par une cave dans le vignoble de Vouvray ou de Montlouis,
  • Un arrêt à Montrichard où fut emprisonné le roi Richard Cœur de Lion dans le donjon encore visible,

Vous pouvez enfin terminer par une visite dans la bonne ville de Tours.

Un peu d'histoire
L'histoire de la randonnée débute en 1994 sur une idée originale de JP.Renard, pour faire connaître le COTS AVIRON. La manifestation se déroulait alors sur une journée entre St Aignan et Civray de Touraine et ne rassemblait que les clubs de la région. Toute l'organisation reposait sur les bénévoles que ce soit l'accueil, la sécurité ou encore le repas du midi qui ponctuait la fin de la randonnée rassemblant une dizaine de bateaux tout au plus en provenance de 6 clubs.

C'est en 1997 que le comité directeur décide de proposer la randonnée sur deux jours pour permettre aux clubs éloignés de participer. Aujourd'hui ce sont en moyenne 20 clubs représentés issus de toutes les ligues d'aviron de France avec 250 rameurs et leurs accompagnateurs, auxquels il faut ajouter les rameurs et rameuses qui viennent des pays d'Europe voisins, Belges, Néerlandais, Anglais, Suisses.

La  qualité de la randonnée lui a valu d'être labellisée randonnée nationale en continu depuis 1997.


 






Cercle Olympique Tours Sud Aviron / 2 place Degas - Quartier des Fontaines - 37200 TOURS (France)
Tél. 02 47 27 52 67
Nous contacter